Hypertension Online

  Partager


 
Publicité 
 
   

 

 

X - UN BON MOYEN DE CONTROLER SON HYPERTENSION ARTERIELLE: LE MATERIEL D'AUTOMESURE

10.1 - Pourquoi prendre la pression artérielle à l'aide d'un matériel d'auto-mesure?
10.2 - Le matériel d'auto-mesure
10.3 - Gonflage et dégonflage du brassard
10.4 - Région anatomique idéale pour la mesure de la pression artérielle
10.5 - La validation du matériel
10.6 - Conditions et nombre de mesures



Publicité
La prise de la pression artérielle par le sujet hypertendu définit l’automesure. Grâce à de nouvelles techniques d’automatisation du matériel, cette mesure de la pression artérielle devient de plus en plus répandue, et le sera plus encore dans les années à venir.

Au même titre que le sujet atteint de diabète, le sujet hypertendu doit être capable de mesurer sa pression artérielle et donc de disposer de ce type d’appareil de manière à mieux prendre en charge sa maladie.

10.1 - Pourquoi prendre la pression artérielle à l'aide d'un matériel d'auto-mesure?

10.1.1 - Pour évaluer au mieux le niveau de pression artérielle

10.1.1.1 - Les variations de la pression artérielle

La valeur de la pression artérielle est extrêmement variable selon de très nombreux facteurs détaillés comme suit:

  • Les battements du cœur
  • Le cycle de la respiration
  • Le cycle de la journée (variation jour/nuit)
  • La régulation nerveuse de la pression artérielle
  • La régulation hormonale de la pression artérielle
  • Les stimulations du milieu extérieur
  • Les activités physiques
  • L’environnement : température de la pièce, saison…
  • Alcool, repas, caféine, tabac
  • Les médicaments

Il est très important d’évaluer au mieux la véritable valeur de pression artérielle car celle-ci est très variable et le médecin a besoin d’un chiffre fiable avant de traiter son malade.

Cette évaluation est d’autant plus importante que 20 à 30% des patients qui ont une hypertension artérielle lors de la consultation chez leur médecin ne sont en fait pas hypertendus. Cet effet s’appelle l’ « effet blouse blanche » et se définit comme une élévation de la pression artérielle induite par la présence du médecin : il s’agit donc d’une hypertension artérielle uniquement due au stress, ou encore d’une « fausse hypertension artérielle ».

10.1.1.2 - De manière à évaluer au mieux la vraie valeur de pression artérielle, il faut augmenter le nombre de mesures

En effet, de nombreuses études ont démontré que plus le nombre de valeurs de pression artérielle étaient élevées et plus la précision était fiable.

Ainsi, des appareils de mesure de la pression artérielle durant 24 heures, pouvant mesurer la pression toutes les 15 minutes, sont actuellement utilisés.

L’autre technique consiste à mesurer la pression artérielle que quelques fois par jour, durant plusieurs jours de suite. Des médecins ont prouvé qu’il fallait au minimum 15 mesures pour apprécier au mieux la véritable valeur de la pression artérielle.

Il est également très important que ces mesures soient effectuées dans les mêmes conditions, de manière à avoir une fiabilité optimale.

La valeur au-delà de laquelle est définie l’hypertension artérielle est de 135 millimètres de mercure pour la pression artérielle systolique et 85 millimètres de mercure pour la pression artérielle diastolique.

10.1.2 - Un autre intérêt de l’automesure : contrôler la pression artérielle lors de l’apparition de symptômes.

Le fait de posséder à domicile un appareil de mesure de la pression artérielle permet également de la contrôler lors de l’apparition de symptômes comme un malaise, une perte de connaissance (symptômes de l’hypotension), des maux de tête, un saignement de nez ou des troubles du comportement (symptômes d’hypertension artérielle).

La constatation d’un chiffre de pression artérielle très élevé ou très bas vous permet de consulter rapidement votre médecin ou le service d’urgence de l’établissement hospitalier le plus proche.

10.1.3 - Intérêt de l’automesure pour évaluer l’efficacité du traitement

Avant la prescription d’un traitement médical, l’évaluation précise de la valeur de la pression artérielle permet au médecin d’éliminer les fausses hypertensions artérielles (« blouse blanche ») qui ne doivent pas être traitées, et d’orienter son traitement en fonction des valeurs de pression artérielle.

Lorsque le traitement est entrepris, l’automesure permet au médecin et au malade de s’assurer que son traitement est efficace et doit être poursuivi.

Cette mesure permet aussi au sujet hypertendu de mieux maîtriser sa maladie et de constater l’efficacité de ses efforts.

La coarctation de l'aorte

Dernière modification de cette fiche : 14/02/2007

 
 
 Auteur : Equipe Médicale Hypertension Online



 
  Le saviez-vous ?

Parfois, de multiples poussées d’hypertension artérielle sont responsables de petits accidents vasculaires cérébraux.

Au long cours, ils vont provoquer de véritables dégâts au niveau du cerveau.

Hypertension et AVC

  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir en mangeant : apprivoisez la nourriture!

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.


      © 2000 - 2016 Viviali    Contact    Notice légale