Hypertension Online

  Partager


 
Publicité 
 
   

 

 

VII - QUE FAIRE POUR LE SUIVI D'UNE HYPERTENSION ARTERIELLE?

7.1 - Contrôler la pression artérielle à l'aide du médecin: le suivi
7.2 - Contrôler la pression artérielle soi-même par un appareil d'automesure
7.3 - Parfois, une mesure de la pression artérielle durant 24 heures est nécessaire




Publicité
7.1- Contrôler la pression artérielle à l'aide du médecin: le suivi

La mesure de la pression artérielle par le médecin reste essentielle pour le suivi d'une hypertension artérielle.

Celui-ci s'assure, en particulier, que l'objectif de pression artérielle soit atteint et que les traitements soient bien tolérés.

Au début, lorsque l'hypertension n'est pas équilibrée, le médecin peut mesurer la pression artérielle une fois par mois, puis espace les visites au fur et à mesure tous les 3 à 6 mois. Il réalise un examen clinique complet tous les ans à la recherche de complications de l'hypertension artérielle, de même qu'une analyse d'urine à l'aide d'une bandelette et le dosage de la créatinine dans le sang.

Par ailleurs, il réalise des prises de sang à la recherche d'autres facteurs de risque cardiovasculaire (cholestérol, diabète), tous les ans si les résultats initiaux sont mauvais ou tous les trois ans dans les autres cas.

Un électrocardiogramme et éventuellement une échographie cardiaque ne sont réalisées que si une complication cardiaque est suspectée par le médecin (mais l'électrocardiogramme fait parti du bilan initial).

Le traitement de l'hypertension artérielle est un traitement à long terme qui peut néanmoins être progressivement diminué si des effets secondaires sont perçus, la tension artérielle bien contrôlée.

Le médecin doit alors utiliser un carnet de suivi pour contrôler les variations de pression artérielle en fonction de la diminution des traitements. Cette possibilité ne peut être envisagée que si le médecin peut suivre très régulièrement son malade car une majorité de sujets hypertendus qui diminuent leur traitement anti-hypertenseur deviennent à nouveau hypertendus au bout de 1 an.

Il convient donc de ne jamais arrêter brutalement un traitement anti-hypertenseur, en particulier les traitements par béta-bloquants et anti-hypertenseurs centraux. Cette diminution progressive du traitement s'accompagne de conseils sur l'hygiène et la diététique, et impose une surveillance très stricte.

Le choix de la première prescription

Dernière modification de cette fiche : 14/02/2007

 
 
 Auteur : Equipe Médicale Hypertension Online



 
  Le saviez-vous ?

Parfois, de multiples poussées d’hypertension artérielle sont responsables de petits accidents vasculaires cérébraux.

Au long cours, ils vont provoquer de véritables dégâts au niveau du cerveau.

Hypertension et AVC

  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir en mangeant : apprivoisez la nourriture!

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.


      © 2000 - 2016 Viviali    Contact    Notice légale