Hypertension Online

  Partager


 
Publicité 
 
   

 

 

X - UN BON MOYEN DE CONTROLER SON HYPERTENSION ARTERIELLE: LE MATERIEL D'AUTOMESURE

10.1 - Pourquoi prendre la pression artérielle à l'aide d'un matériel d'auto-mesure?
10.2 - Le matériel d'auto-mesure
10.3 - Gonflage et dégonflage du brassard
10.4 - Région anatomique idéale pour la mesure de la pression artérielle
10.5 - La validation du matériel
10.6 - Conditions et nombre de mesures



Publicité
10.5 - La validation du matériel

Afin de garantir une bonne qualité de mesure, le matériel d’automesure doit être validé par des organismes indépendants et des experts de la mesure de la pression artérielle.

Il n’existe actuellement aucune réglementation concernant ce type d’appareil, ce qui n’empêche pas la commercialisation d’appareil non validés. Ainsi, la qualité des appareils d’automesure présentés sur le marché est très inégale, et seulement très peu sont actuellement validés.

10.5.1- Les méthodes de validation

Il existe actuellement deux méthodes de validation des appareils d'automesure, celle de la société anglaise d'hypertension artérielle ("British Hypertension Society") et celle de l'association pour le développement du matériel médical ("Advancement of medical instrumentation" ou encore AAMI).

Le principe de validation repose sur la comparaison des chiffres de pression artérielle obtenus à l'aide de la méthode de référence qui est le sphygmomanomètre à mercure, comparés au matériel à valider. La mesure est faite dans le même temps, à l'aide d'un branchement en Y, un tuyau étant dirigé vers le matériel de référence et l'autre étant dirigé vers le matériel à valider.

Pour l'association pour le développement du matériel médical, les mesures obtenues par l'appareil testé ne doivent pas s'écarter des mesures de pression artérielle obtenue avec la colonne de mercure de plus de 5 mmHg en moyenne.

Les recommandations de la société anglaise d'hypertension artérielle sont un peu plus complexes car elles reposent sur une classification par grade de A à D (A correspond à la concordance maximale avec la méthode de référence et D correspond à la concordance minimale).

 
Différence absolue entre valeur dite de référence
et valeur obtenue (mmHg)
Grade
< ou égal à 5
< ou égal à 10
< ou égal à 15
A
60 %
85 %
95 %
B
50 %
75 %
90 %
C
40 %
65 %
85 %
D
< C

Pour établir un grade, il faut que les 3 pourcentages obtenus soient supérieurs ou égaux aux chiffres donnés dans chaque case. Par exemple, pour une recommendation de grade A, il est nécessaire qu'au moins 60% des écarts de mesure de 5 mmHg entre la méthode de référence et l'appareil testé soient détectés, 85% des écarts de 10 mmHg entre les deux techniques de mesures, et enfin 95% des écarts de 15 mmHg.

10.5.2 - Le brassard

La validation du matériel comporte également celle du brassard, dont le diamètre doit être bien adapté à la circonférence du bras.

Un brassard trop petit a tendance à majorer la pression artérielle alors qu’un brassard trop grand à l’effet inverse.

Il existe trois tailles de brassard : une taille enfant, une taille adulte et une taille obèse.

10.5.3 - Fiabilité du matériel au cours du temps

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’existe pas de donnée précise concernant la durée de vie et la fiabilité des appareils d’automesure avec le temps.

Les calendriers d’entretien fournis par certains industriels reposent souvent sur des informations tout à fait théoriques.

En fait, nous vous conseillons de présenter régulièrement votre matériel d’automesure à votre médecin qui prendra de façon simultanée la pression artérielle avec son matériel et avec le vôtre.

Selon l’écart entre les deux techniques, votre médecin est capable de valider votre appareil.

10.5.4 - Le matériel validé ou en cours de validation

De nombreux matériels d’auto-mesure de la pression artérielle sont validés ou en cours de validation par l’AFSSAPS. On retrouve par exemple des tensiomètres (au poignet ou au bras) des marques suivantes :

A & D
ARTSANA SPA
BEURER
BRAUN
CALOR
DUPONT Medical
HARTMANN
HEALTH & LIFE
IEM
K-JUMP

MATSUSHITA
MICROLIFE

OMRON
SPENGLER SAS
THERMOFINA
Well Life healthcare limited

Retrouvez la liste des tensiomètres validés sur le site de l'AFSSAPS.

Région anatomique idéale pour la mesure de la pression

Dernière modification de cette fiche : 2/06/2007

 
 
 Auteur : Equipe Médicale Hypertension Online



 
  Le saviez-vous ?

Parfois, de multiples poussées d’hypertension artérielle sont responsables de petits accidents vasculaires cérébraux.

Au long cours, ils vont provoquer de véritables dégâts au niveau du cerveau.

Hypertension et AVC

  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir en mangeant : apprivoisez la nourriture!

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.


      © 2000 - 2016 Viviali    Contact    Notice légale