Hypertension Online

  Partager


 
Publicité 
 
   

 

 

V - COMMENT MESURER LA PRESSION ARTERIELLE?

Principes
5.1 - La méthode la plus fiable: placer une sonde mesurant la pression directement dans l'artère
5.2 - La méthode la plus pratiquée: mesure de la pression artérielle à l'aide d'un brassard
Mesure de la pression artérielle
5.3 - Au repos chez le médecin
5.4 - Au repos à la maison à l'aide d'un appareil d'automesure
5.5 - A l'effort
5.6 - Mesure par un appareil automatique durant 24 heures
Description du matériel
5.7 - Le brassard
5.8 - Méthode de recueil de la pression artérielle
5.9 - Le tensiomètre



Publicité
5.6 - Mesure par un appareil automatique durant 24 heures

La pression artérielle peut être mesurée durant 24 heures à l'aide d'un appareil automatique. En règle générale, cet appareil prend la pression artérielle toutes les 15 minutes le jour et toutes les 30 minutes la nuit, en sachant que ces intervalles peuvent être réglés différemment.

Afin de garantir la bonne qualité des mesures, il est indispensable de respecter certaines règles lors de la réalisation d’une mesure ambulatoire de la pression artérielle durant 24 heures: cet examen doit être réalisé chez une personne active, en dehors de tout arrêt de travail et surtout pas le week-end. De manière à corréler les poussées de tension artérielle ou les chutes, un journal d’activité doit être remis par le médecin et rempli par le sujet hypertendu.

De plus, le médecin ou le technicien qui met en place l’appareil doit bien expliquer à son malade qu’il est possible à n’importe quel moment de déclencher une mesure de la pression artérielle en appuyant sur un bouton réservé à cet effet.


Appareil de mesure de la pression artérielle
automatique, à la maison, durant 24 heures



Mise en place de l'appareil de mesure de la
pression artérielle durant 24 heures

Cette mesure est pratiquée dans plusieurs cas:

  • Soit une personne présente une hypertension artérielle limite lors de la consultation chez le médecin, et celui-ci veut faire la preuve de cette hypertension;
  • Soit un patient est déjà traité pour hypertension artérielle et le médecin veut évaluer l'efficacité du traitement sur toute la journée et toute la nuit;
  • Soit un patient traité ressent des malaises, et l'enregistrement de la pression artérielle des 24 heures permettra alors de rechercher une hypotension artérielle.

Par contre, cet examen n'a pas d’intérêt lorsque l'hypertension artérielle est évidente lors de la visite chez le médecin.

Les résultats apparaissent comme indiqués ci-dessous, sous forme de tableaux, de diagrammes, et de moyennes de jour et de nuit.

Le niveau de pression artérielle à partir duquel est définie une hypertension artérielle est de 135/85 millimètres de mercure (13,5/8,5) pour la période de jour et de 120/70 millimètres de mercure (12/7) pour la période de nuit. Sur l’ensemble des 24 heures, la pression artérielle ne doit pas dépasser en moyenne 130/80 mmHg (13/8).

Il est également très important de noter la variation de la pression artérielle entre la période de jour et celle de nuit. Normalement, la pression artérielle est inférieure durant la période de nuit par rapport à la période de jour, et cette variation doit être égale à au moins 10%. Mais parfois, ce cycle n'est pas respecté, ce qui témoigne de la sévérité de l'hypertension artérielle ou de l'existence d'une maladie responsable d'une hypertension.

Par ailleurs, de nombreuses études ont démontré le bénéfice de cet examen pour prédire la survenue d'un accident cardiovasculaire: la pression artérielle mesurée sur 24 heures semble donc être un meilleur reflet du risque cardiovasculaire que la pression artérielle mesurée au cabinet du médecin.

Risque de survenue d'un accident cardiovasculaire chez les sujets ayant une pression artérielle systolique moyenne à 180, 160 ou 140 mmHg à la MAPA (Mesure Ambulatoire de Pression Artérielle) en fonction du temps.

Mesure de la pression à l'effort

Dernière modification de cette fiche : 12/02/2007

 
 
 Auteur : Equipe Médicale Hypertension Online



 
  Le saviez-vous ?

Parfois, de multiples poussées d’hypertension artérielle sont responsables de petits accidents vasculaires cérébraux.

Au long cours, ils vont provoquer de véritables dégâts au niveau du cerveau.

Hypertension et AVC

  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir en mangeant : apprivoisez la nourriture!

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.


      © 2000 - 2016 Viviali    Contact    Notice légale