Hypertension Online

  Partager


 
Publicité 
 
   

 

 

V - COMMENT MESURER LA PRESSION ARTERIELLE?

Principes
5.1 - La méthode la plus fiable: placer une sonde mesurant la pression directement dans l'artère
5.2 - La méthode la plus pratiquée: mesure de la pression artérielle à l'aide d'un brassard
Mesure de la pression artérielle
5.3 - Au repos chez le médecin
5.4 - Au repos à la maison à l'aide d'un appareil d'automesure
5.5 - A l'effort
5.6 - Mesure par un appareil automatique durant 24 heures
Description du matériel
5.7 - Le brassard
5.8 - Méthode de recueil de la pression artérielle
5.9 - Le tensiomètre



Publicité
5.2 - La méthode la plus pratiquée: mesure de la pression artérielle à l'aide d'un brassard

- Principe de la mesure

Le principe de la mesure consiste à enregistrer non pas la pression artérielle directement dans l’artère mais la contre-pression artérielle en écrasant l’artère sur laquelle est mesurée la pression.

En effet, le médecin utilise un brassard qui sera progressivement rempli d’air de manière à écraser l’artère qui se trouve en dessous. Le médecin écoute, à l’aide de son stéthoscope, le bruit emis par le sang lors de son passage dans l’artère.

Lorsque le brassard est suffisamment gonflé pour comprimer l’artère qui se trouve dessous, le sang ne peut plus passer et le médecin ne perçoit donc pas de bruit. Puis, le brassard est progressivement dégonflé, le bruit est alors perçu définissant la pression artérielle maximale (pression artérielle systolique), il s’amplifie puis disparaît, la pression mesurée correspondant alors à la minimale (pression artérielle diastolique).

- 1 -

Le matériel de mesure comprend un brassard gonflable, un cadran de mesure et un stéthoscope.

Le brassard comprime l'artère du bras, le sang ne passe plus: aucun bruit n'est perçu par le stéthoscope.

- 2 -

Puis le brassard est dégonflé lentement, le sang commence à passer dans l'artère: un bruit est perçu par le stéthoscope et la valeur de la pression artérielle est lue au même moment sur le cadran.

La pression artérielle mesurée à cet instant est la pression artérielle maximale, la systolique.

- 3 -

Le brassard continue de se dégonfler. Le sang passe de mieux en mieux et un bruit est toujours perçu par le stéthoscope.

- 4 -

Plus le brassard se dégonfle et moins le bruit est audible par le stéthoscope, jusqu'au moment où il disparaît: la pression artérielle est alors lue sur le cadran et définit la minima, c'est à dire la pression artérielle diastolique.

- Précision des mesures: comparaison des valeurs de pression artérielle entre la méthode par capteurs placés directement dans l'artère et le brassard.

Les études ont montré qu'en moyenne les méthodes par brassard (celles qui sont utilisées le plus souvent) sous-estiment la pression artérielle maxima de 10 millimètres de mercure et sur-estiment de 10 millimètres de mercure la pression artérielle minimale.

Par exemple, une personne qui présente une pression artérielle de 140/90 millimètres de mercure (14/9) à en fait une pression de 150/80 millimètres de mercure si la pression est mesurée par un capteur placé directement dans l'artère.

Placer une sonde directement dans l'artère

Dernière modification de cette fiche : 14/02/2007

 
 
 Auteur : Equipe Médicale Hypertension Online



 
  Le saviez-vous ?

Parfois, de multiples poussées d’hypertension artérielle sont responsables de petits accidents vasculaires cérébraux.

Au long cours, ils vont provoquer de véritables dégâts au niveau du cerveau.

Hypertension et AVC

  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir en mangeant : apprivoisez la nourriture!

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.


      © 2000 - 2016 Viviali    Contact    Notice légale