Hypertension Online

  Partager


 
Publicité 
 
   

 

 

VIII - HYPERTENSION ARTERIELLE ET SITUATIONS PARTICULIERES

8.1 - Hypertension et sport
8.2 - Hypertension et obésité
8.3 - Hypertension et grossesse
8.4 - Hypertension et sujet âgé
8.5 - Hypertension et enfant
8.6 - Hypertension artérielle et contraception
8.7 - Influence des hormones dans l'hypertension artérielle (cas de la ménopause)
8.8 - Influence de la diététique sur les chiffres de pression artérielle
8.9 - Hypertension artérielle et diabète



Publicité
8.4- Hypertension et sujet âgé

Naturellement, la pression artérielle augmente avec l'age car les artères se durcissent. Ainsi, l'hypertension artérielle est une pathologie très fréquente chez les sujets âgés, touchant 15 à 25% de cette population. D'après les études réalisées, un sujet est dit âgé à partir de 65 ans.

Comme les artères se durcissent, c'est en particulier la pression artérielle maximale (la systolique) qui augmente par rapport à la minimale (diastolique), ce qui entraîne une augmentation de la différence. Par exemple, la pression artérielle peut être de 17/9 (170/90 mmHg), correspondant à une maxima élevée et une minima normale.

La différence entre la pression artérielle systolique (la maximale) et la pression artérielle diastolique (la minimale) définit la pression artérielle pulsée. C’est elle qui représente l’état de rigidité des artères : plus elle est élevée et plus les artères sont rigides, ce qui est le cas chez la personne âgée. Une valeur de pression pulsée supérieure à 60 millimètres de mercure est considérée comme élevée.

La difficulté chez la personne âgée est représentée par l’extrême variation de pression artérielle au cours de la journée, mais aussi au changement de position. En effet, ces sujets présentent souvent une hypotension lors du passage de la position assise ou coucher, à la position debout (définit par une baisse de plus de 20 millimètres de mercure entre les 2 positions). Cette hypotension se manifeste par des vertiges, une grande fatigue ou lassitude, et gène considérablement le traitement médical d'une hypertension.

8.4.1- Quelle est la valeur de référence?

Les dernières recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) éditées en juillet 2005, affichent un objectif théorique du traitement chez l’hypertendu agé de moins de 80 ans d’obtenir une pression artérielle systolique inférieure à 140 mmHg et une pression artérielle diastolique inférieure à 90 mmHg. Cette limite, qui est également celle du sujet plus jeune, est également citée dans les dernières recommandations européennes publiées en juin 2007.

Au delà de 80 ans, l’objectif du traitement est d’obtenir une pression artérielle systolique inférieure à 150 mmHg (15).

8.4.2- Les hypertensions des sujets âgés sont-elles plus compliquées que celles du sujet jeune?

Comme précédemment décrit, la pression artérielle du sujet âgé est beaucoup plus fluctuante que chez le sujet jeune, et toute la difficulté est de ne pas trop abaisser la pression artérielle à l'aide d'un médicament par exemple, pour éviter une chute ou un malaise qui pourrait être dramatique.

Comme l'hypertension artérielle du sujet âgé est souvent ancienne, les complications cérébrales, cardiaques, vasculaires et rénales sont plus fréquentes que chez les sujets jeunes.

En fait, c'est plutôt l'ancienneté de l'hypertension artérielle qui est responsable de complications plus que l'âge du sujet lui-même.

8.4.3- Le traitement est-il efficace?

En terme de baisse des chiffres de pression artérielle, le traitement est efficace en règle générale, mais de très nombreux médecins se sont demandés si le traitement de l'hypertension artérielle dans ce contexte pouvait faire diminuer la mortalité cardiovasculaire.

Ces études montrent qu'un abaissement de la pression artérielle entraîne une diminution de la mortalité cardiovasculaire, de façon très significative, et l'objectif de pression artérielle dans ce contexte est de 140/90 millimètres de mercure. Cette baisse du risque est proportionnelle à la diminution de la pression artérielle.

8.4.4- Comment traiter?

Il est très important de respecter les règles d'hygiène de vie (sport, activité physique, absence de stress...) et de diététique (limitation du sel, du café, du thé...) dans un premier temps.

En cas d'inefficacité de ces mesures, un traitement médical pourra être mis en route. Tous les anti-hypertenseurs peuvent être administrés, à condition qu'ils soient bien tolérés.

Pour ce qui est des sujets âgés hypertendus ayant déjà présentés une maladie cardiovasculaire, la prescription d’un médicament anti-hypertenseur est réalisée d’emblée dans le but d’abaisser la pression artérielle maximale (la systolique) en dessous de 150 mmHg (15).

Le problème essentiel qui se pose dans le traitement de l’hypertension artérielle du sujet âgé est sa tolérance. En effet, le risque du traitement anti-hypertenseur est d’entraîner une baisse importante de la pression artérielle (hypotension artérielle) pouvant être responsable de la survenue d’une chute traumatique par exemple. Il est ainsi relativement ridicule de vouloir obtenir une pression artérielle inférieure à 140/90 mmHg au prix d’une fracture du col du fémur par exemple !

Vous avez bien compris que le problème principal du traitement chez le sujet âgé est la tolérance. Il est en effet très difficile pour le médecin de trouver un traitement anti-hypertenseur qui soit parfait au niveau des chiffres de pression artérielle, sans entraîner d’effets secondaires.

Hypertension et grossesse

Dernière modification de cette fiche : 27/01/2008

 
 
 Auteur : Equipe Médicale Hypertension Online



 
  Le saviez-vous ?

Parfois, de multiples poussées d’hypertension artérielle sont responsables de petits accidents vasculaires cérébraux.

Au long cours, ils vont provoquer de véritables dégâts au niveau du cerveau.

Hypertension et AVC

  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir en mangeant : apprivoisez la nourriture!

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.


      © 2000 - 2016 Viviali    Contact    Notice légale